7218

Après de nombreux essais, nous avons fini par obtenir des Leckerli à notre goût. Ils ne ressemblent pas encore exactement à ceux de la Leckerli Huss de Bâle, mais ils nous plaisent bien !

Attention, c'est une recette qui s'anticipe, la pâte repose quelques jours avant la cuisson, condition particulière et nécessaire pour avec une bonne texture...

 

Ingrédients : pour deux tôles complètes ce qui doit donner une bonne centaine de leckerlis

500 gr miel
350 gr sucre
20g de cannelle
20g de mélange à pain d'épice (ou 10g de muscade, 5g de clou de girofle et 5g de cannelle en plus)
120 gr amandes (hachées grossièrement ou en poudre selon la texture désirée, je fais moitié moitié)
120 gr noisette (idem)
100 gr d’écorce d’orange confite et 100 gr d’écorce de citron confite
zeste d’un citron
700 gr farine
3 pointes de couteau de levure chimique (les recettes disent souvent bicarbonate de soude, mais je préfère définitivement la texture avec la levure)
2 dl Kirsch

Glaçage :
150 gr sucre
1 blanc d’oeuf
2 cuillères à soupe de kirsch

- Chauffer le miel, le sucre et les épices. Ajouter les fruits secs et confits dans le sirop et enlever du feu. Ajouter le kirsch, la farine et la levure. Là, c'est costaud, la preuve en image : la cuillère tient toute seule dedans, mais ça colle trop pour être pétri à la main... Même le robot a du mal !

colis_008_border

 - Couvrir la pâte avec du film alimentaire et l'oublier quelques jours (minimum 2) dans un endroit tempéré (ni trop chaud, ni trop froid).

- Le jour de la cuisson, étaler sur deux plaques sur un peu moins d'1 cm d'épaisseur (avec un minimum de farine, le plus efficace étant de recouvrir la pâte d'un papier sulfurisé ou de film alimentaire pour étaler comme il faut).

- Cuire 15-20 minutes à 180°C, la pâte doit être dorée sans être dure.

- Préparer le glaçage pendant la cuisson en mélangeant le blanc d'oeuf, le kirsch et le sucre glace.

- Couper dès la sortie du four en rectangles ou losanges avec un bon couteau à dents. Enduire de glaçage selon la technique préférée : 
                   - individuellement en les trempant directement à l’envers dans le bol en faisant attention à tremper juste le dessus
                   - glacer toute la plaque découpée au pinceau et les séparer le plus rapidement possible pour éviter que le glaçage ne colle les leckerlis entre eux et ne s'émiette ensuite.
Laisser sécher quelques heures : le glaçage doit être blanc / transparent pour qu'il reste bien adhésif.

- Juste après cuisson, les leckerlis sont plutôt durs, il faut attendre quelques heures voir quelques jours pour qu'ils se ramollissent. Il paraît que ça se bonifie avec le temps et que ça se garde des mois... On y arrive jamais ici !