cuisine_017_borderLa recette familiale (tirée des livres de recettes alsaciennes des éditions SAEP mais adaptée niveau beurre)

Ingrédients (pour un moule d'environ 25cm) :

- 500g de farine
- 10g de sel
- 75g de sucre
- 100g de beurre
- 2 oeufs
- 20cl de lait
- 25g de levure de boulanger fraîche
- 80g de raisins secs
- une dizaine d'amandes


Préparation :

- Delayer dans un bol la levure avec 10cl de lait tiède prélevé sur la quantité indiquée. Ajouter à cette levure délayée la quantité de farine nécessaire pour obtenir une pâte de consistance moyenne (j'ai mis environ 3 cuillères à soupe) Mettre ce levain dans un endroit à chaleur modérée (pour ma part, mon mini-four que j'avais préchauffé avant !)

- Dans un récipient le plus grand possible (genre grande boîte tupperware ronde) mettre dans l'ordre suivant : la farine, le sel, le sucre, les oeufs et le reste de lait tiède. Touiller, touiller, touiller... A ce stade, j'ai eu peur ! En effet, la recette indique qu'il faut bien battre la pâte pendant une dizaine de minutes en la soulevant avec la main et en la frappant contre la paroi du récipient car il s'agit de l'aérer le plus possible. Or, ma pâte est terriblement compacte et sèche... Je vérifie 10 fois que je ne me suis pas trompée dans les proportions, mais non, tout a l'air ok, alors je passe à l'étape suivante...

- Il faut ensuite ajouter le beurre préalablement ramolli (coupé en morceau et malaxé avec les mains, ça va aussi) et continuer de travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle se décolle aisément des mains. Au début, c'est vraiment pas très ragoutant, avec tout ce gras qui veut pas s'incorporer, mais à force de perséverer, j'y arrive ! Ma pâte est plus souple, elle se décolle et tout ! Ouuuuuf !

- Incorporer maintenant le levain qui, pour être à point, doit avoir doublé de volume (ça c'est bon, il a presque triplé !) et battre encore quelques minutes. Quand on estime qu'on a assez trituré la pâte, la rassembler en une boule dans le fond du récipient, couvrir d'un linge et la mettre dans un endroit à chaleur modérée pour faire lever.
Pour ma part, je mets ma boîte avec son couvercle dans mon mini-four et hop, au dodo ! Ah non, je mets encore les raisins à tremper : après les avoir bien lavés, je les mets dans un bol, j'ajoute de l'eau jusqu'à les recouvrir et une bonne lichette de rhum (à défaut de kirsch) pour qu'ils soient vraiment bien noyés.

- Le lendemain matin, la pâte a plus que doublé de volume (le couvercle se soulève !). Il faut alors la taper pour lui faire reprendre son volume initial :

cuisine_006_border     cuisine_008_border

- Incorporer ensuite les raisins bien égouttés dans du papier absorbant et essayer de les répartir le mieux possible dans la pâte. (En passant, tout ce que j'ai trouvé, c'est un mélange de fruits secs amandes noisettes et raisins géants, ils sont vraiment trop gros à mon goût...)
 
- Préparer le moule : bien beurrer toutes les cannelures et garnir les creux du fond d'amandes. Puis, poser la pâte dans le fond du moule en la répartissant bien. Laisserune dernière fois  lever. Quand la pâte déborde du moule, enfourner 45 minutes à four chaud (210°C).

- Démouler une fois refroidi et déguster après l'avoir saupoudré de sucre glace !