fini

Ingrédients


- 900g de farine (type 55 ou 65)
- 15g de levure de boulanger (j'ai utilisé de la levure en cube, qu'on trouve au rayon frais, mais il paraît que ça marche aussi avec la levure en sachet, type ''Briochin'')
- 550g d'eau
- 18g de sel
- de quoi aromatiser (fromage frais poivrons et ciboulette, oignons et lardons, noix...)

Préparation

- J'ai commencé la veille, assez tard (quasiment minuit en fait... ) à faire le levain.
Il faut dissoudre la levure dans 350g d'eau tiède, puis ajouter 300g de farine et touiller pour avoir une pâte plutôt liquide.
J'ai mis mon récipient dans le four, que j'ai fait préchauffer à 40°C pendant le touillage, recouvert d'un torchon. Puis, au dodo !!!

- Le lendemain, vers 9h, j'ai récupérer mon levain dans le four. Il était plein de petites bulles !!!
Dans un autre saladier, j'ai mélangé le reste de la farine, avec le sel et le reste de l'eau, puis j'ai ajouté le levain. Comme je n'ai pas de super robot efficace, j'ai touillé à la cuillère, puis à la main.
Là, c'est l'étape du pétrissage... Il s'agit de triturer la pâte dans tous les sens pendant au moins 5 minutes (j'ai tenu quasiment 10 minutes !). Tout est permis : lancer la boule de pâte sur la table, l'étirer, la tourner... 

- Une fois la pâte bien pétrie, je l’ai replacée dans son saladier, couvert d’un torchon humide, et dans mon four (en mode étuve, à 40°C).

- Une bonne heure plus tard, oh, miracle ! La pâte a gonflé au point de repousser le torchon.
Il faut maintenant la rompre, c’est-à-dire « taper » dessus pour faire sortir tout le gaz. On retourne au départ, la pâte est de nouveau toute molle et raplapla… Et rebelote ! Elle retourne dans son saladier, sous son torchon et dans le four pour une nouvelle bonne heure !
Comme je voulais tester une pâte aromatisée au fromage frais et à la ciboulette, c’est à cette étape que j’ai incorporé ces éléments

- Pendant ce temps, j’ai préparé les ingrédients : oignons et lardons grillés, olives vertes et noires en morceaux, poivron en petits cubes (pour la pâte au fromage frais et à la ciboulette) et noix hachées.

- La deuxième pousse (c’est comme ça qu’on appelle le temps de levée) donne à nouveau une belle boule bien gonflée… Qu’il faut encore une fois rompre… Maintenant, on peut séparer la pâte en plusieurs « pâtons ». Dans mon cas, j’ai séparé la pâte non aromatisée en 3, aromatisé chaque bout avec les ingrédients ci-dessus. Avec ces pâtes, j’ai façonné 4 petits boules de chaque.
J’ai mis mes pains sur des tôles recouvertes de papier sulfurisé, recouverts de leur ami torchon humide, et encore une dernière pousse d’environ 30 minutes, le temps de préchauffer le four !

- Pour la cuisson, j’ai utilisé mon four en mode fournil (pas de chaleur tournante !), à 230°C. J’ai fait cuire mes plaques successivement, et j’ai placé sous la grille la lèche-frite remplie d’eau (attention à la vapeur quand on ouvre, c’est chaud !!!)
Au bout de 30 minutes de pousse, j’ai badigeonné les pains avec un peu d’eau, et j’ai tenté d’inciser la surface… (pas facile !!) avant de les enfourner !

- Le temps de cuisson est d’environ 30 minutes (selon la taille). Il faut éviter d’ouvrir sans arrêts le four…
Les pains sont cuits lorsqu’ils sonnent creux quand on les tapote sur le dessous.

Il est fortement conseillé de les laisser quelques peu refroidir avant de déguster !!!!